Expositions passées, en cours et futures
Lumière sur
une artiste

Exposition à venir

"Octobre Rose" en partenariat avec la Fondation Francine Delacrétaz - Maison de la Femme jusqu'au 30 novembre

Exposition itinérante

"Tisser des liens. Femmes, artistes et espace intime"

Au Museu de la Dona

A Tossa de Mar, Espagne

Jusqu'au 10 décembre

Jennifer Moore Tymowska

15/11/2022

Oeuvres
"A la une"

Cette association est dédiée 

à

 

Rose-Marie Berger-Quartier-La-Tente

(1922-2019)

Née à Le Landeron, Canton de Neuchâtel, Suisse, Rose-Marie est la fille d’Edouard Quartier-la-Tente, pasteur, et de Berthe Favre Quartier-la-Tente, artiste peintre ayant fréquenté la Royal College of Art de Londres (1904. Elle grandit donc entre religion et art. D'ailleurs à l’occasion des spectacles de fin d’année de la paroisse, elle se produit à chaque fois sur scène habillée en ballerine. 

Rose-Marie a peint et dessiné différents portraits notamment des portraits de sa sœur Lydie (1917-1987) dont elle était très proche. Ci-dessous, une photographie de Rose-Marie montrant à Lydie le portrait qu’elle a réalisé d’elle (1940?) et le portrait en question: Lydie lisant

Rose-Marie Lydie 2.jpeg
tableau lydie copie.jpeg

Rose-Marie était une femme dont le cœur était rempli d’amour. Elle était dévouée à ses proches si bien que, toute sa vie durant, elle mit son art de côté pour laisser briller son mari, René Berger (1915-2009), ancien directeur-conservateur du Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne et ancien
président d'honneur de l'Association internationale des critiques d'art, et son fils, Jacques-Edouard Berger (1945-1993), tous deux illustres représentants de l’art. Elle a épaulé ses hommes en s’occupant de toute la partie documentation (y compris recherches et choix des illustrations), classement, administration, planning et secrétariat. Son avis était très important à leurs yeux. Aujourd’hui, il est grand temps de lui offrir une place dans l’art, non seulement en lui consacrant cette association mettant en lumière les artistes femmes mais aussi en exposant son œuvre.

Nous lui rendons ainsi hommage pour la femme et l’artiste merveilleuse qu’elle a été. Ce « sacrifice » artistique est un exemple de la condition des artistes femmes de l’époque. D’une certaine manière, si nous évaluons la situation d’aujourd’hui, cette condition a évolué, mais est toujours loin de l'égalité idéale. C’est pourquoi cet espace est également une contribution à la visibilité des œuvres de Rose-Marie Berger et de son génie artistique : pour nous rappeler le passé et pour nous rappeler qu’il nous reste encore beaucoup à faire afin de bâtir un avenir plus juste.

Abonnez-vous pour recevoir nos actualités en exclusivité

Merci de vous être abonné.es !